Coopération volontaire en Haïti

À la suite du tremblement de terre de janvier 2010, Haïti se bat pour reconstruire ses infrastructures physiques et aussi pour se remettre des dégâts causés aux importants secteurs qui contribuent au développement du pays. L’EUMC a entamé la deuxième phase du Programme de coopération volontaire pour appuyer le gouvernement local et les organisations non gouvernementales contribuant à la reconstruction dans les secteurs de l’éducation, de l’économie et du gouvernement, qui représentent la clé du succès des efforts de développement à long terme. Améliorer ces organismes et ces secteurs aboutira à des services de qualité répondant aux besoins des hommes, des femmes et des enfants du pays. 

What We're Doing: 

Le Programme de coopération volontaire de l’EUMC aidera à reconstruire les secteurs d’Haïti : 

  • en envoyant des volontaires canadiens pour aider les partenaires locaux et collaborer avec eux;
  • en s’assurant que les femmes seront impliquées dans tous les aspects de la reconstruction.
History: 

Les Haïtiens ont vécu une longue période d’instabilité et de violence après la chute de la dictature imposée sur le pays par le régime Duvalier.  La démocratie haïtienne semblait prometteuse après les élections présidentielles pacifiques de 2006 et de 2011.  La nation est toujours aux prises avec les effets dévastateurs du séisme majeur qui a frappé l’île le 12 janvier 2010, suivi d‘une épidémie de choléra à la fin de la même année.

Haïti est considéré comme le pays le plus pauvre en Amérique du Nord : Haïti vient au 148e sur 170 pays selon l’indice du développement humain (2010); son revenu national brut (RNB) est d’environ 660 $US par personne et 38 % des Haïtiens sont analphabètes.

À la demande du gouvernement de Haïti, l’EUMC a œuvré pour aider les Haïtiens à reconstruire leur pays. Depuis 2005, le Programme de coopération volontaire a donné à des volontaires canadiens l’occasion unique de contribuer à renforcer la capacité locale au niveau de l’enseignement de base, de la formation professionnelle et technique, de l’administration publique, dans les organisations de la société civile et dans le secteur privé.  

Le PCV Haïti continuera de contribuer aux ressources humaines et à l’expertise technique pour renforcer les partenaires haïtiens dans le contexte des efforts actuels de reconstruction en Haïti.

Placements: 

Le programme travaille avec ses partenaires haïtiens et canadiens sur le renforcement des capacités des organisations locales afin de les aider à offrir des services de qualité aux hommes, aux femmes et aux enfants, tout en s’assurant que les femmes participent à toutes les activités du programme.

PCV Haiti : Postes en recrutement.

 

 

Programme de coopération volontaire II (PCV Haïti) de l'EUMC est financé par l'Agence canadienne de développement international (ACDI). Il est mis en œuvre conjointement par l’EUMC, SACO, Fondation Paul Gérin-Lajoie et Centre d'étude et de cooperation internationale.

Related Stories