Le développement dans des contextes fragiles

Des collectivités saines exemptes de divisions et de conflits jettent les bases du développement socio-économique. Cependant, dans des situations de post-conflit et de post-catastrophe, la méfiance et la rancune sous-jacentes entre les individus et les groupes, en plus des blessures psychologiques créées par la catastrophe, entravent le progrès. Les activités qui promeuvent la paix, l’indépendance et l’harmonie entre les membres de la collectivité sont des éléments essentiels du processus de reconstruction.

L’EUMC a mis en place des programmes pour reconstruire les collectivités fragiles :  

  • en fournissant à plus de 20 000 femmes et jeunes pauvres et sous-employés au Sri Lanka une solution de rechange économique au conflit;
  • en promouvant la coopération entre les domaines des plantations et les villages voisins pour abattre les barrières entre les groupes ethniques au Sri Lanka;
  •  en renforçant la confiance, les connaissances et les compétences des jeunes femmes et des jeunes hommes traumatisés au Sri Lanka, y compris des jeunes touchés par le tsunami et par la guerre;
  • en consolidant la paix et en prévenant la violence fondée sur le genre au Sri Lanka;
  • en accroissant le revenu des ménages et l’auto-suffisance des veuves vulnérables et de leurs familles affectées par la guerre en Afghanistan;
  • en offrant une alphabétisation de base, des notions de calcul et une formation professionnelle aux femmes et aux jeunes dans le Sud-Soudan débarrassé du conflit.