L’intervention en cas d’urgence

Les urgences à grande échelle, comme les tremblements de terre, les inondations, les conflits violents, les épidémies, la famine et les accidents du travail, ont des répercussions profondes sur la vie des gens.  Au cours des dernières années, on a assisté à une urgence à grande échelle en moyenne tous les 16 mois et à une urgence massive tous les deux ans environ, déplaçant des millions de personnes. L’EUMC aborde les difficultés vécues par les personnes touchées par ces catastrophes naturelles et artificielles dans le contexte dans lequel nous travaillons déjà sur les enjeux du développement à long terme :

 

  • en améliorant l’usine de traitement des eaux usées et le réseau d’approvisionnement en eau potable endommagé par le tremblement de terre de 2007 à Ica, au Pérou;
  • en répondant aux catastrophes naturelles au Sri Lanka, dont le tsunami de 2004 qui a tué plus de 40 000 Sri Lankais et en a déplacés plus d’un million;
  • en renforçant les compétences des jeunes femmes et des jeunes hommes traumatisés au Sri Lanka, notamment des jeunes touchés par le tsunami et par la guerre.