Violence fondée sur le sexe

Au moins une femme sur trois dans le monde a été battue, forcée d’avoir des relations sexuelles ou abusée d’une autre façon durant sa vie. La violence est une cause majeure de décès et d’invalidité chez les femmes âgées de 15 à 44 ans. La violence contre les femmes est un moyen d’exercer et de maintenir des relations de pouvoir fondées sur le genre et est donc inhérente à l’inégalité entre les femmes et les hommes.

L’EUMC se penche sur cette violation des droits de la personne, qui dévaste des vies, fracture des collectivités et ralentit le développement. Nous visons à prévenir, réduire et en fin de compte éliminer la violence contre les femmes fondée sur le genre :

 

  • en mobilisant les collectivités (jeunes, leaders religieux et locaux, fonctionnaires locaux) pour utiliser des stratégies novatrices en vue de sensibiliser à la violence fondée sur le genre et à la prévenir au Sri Lanka;
  • en appuyant les efforts des prestataires de services et des organisations non traditionnelles de femmes, incluant les médias (télévision, radio, compagnies de téléphones cellulaires), pour s’attaquer aux incidences de la violence fondée sur le genre au Sri Lanka.