Népal

Le Népal est niché entre deux géants, la Chine et l’Inde. Après des décennies de régime monarchique, ce pays enclavé est devenu une république en 2008. Bien qu’il jouisse d’une industrie touristique florissante, le Népal demeure un des pays les plus pauvres du monde et est en transition démocratique après une dizaine d’années de guerre civile qui s’est terminée en 2006. Ce conflit a eu de lourdes conséquences et le gouvernement népalais doit gérer des clivages sociaux, politiques et ethniques tout en tentant d’améliorer les systèmes d’éducation et d’emploi du pays.

Récemment, le gouvernement du Népal a fait des progrès substantiels en réformant son programme de formation professionnelle et enseignement technique (FPET). En 2012, le gouvernement a reconduit sa politique en matière de FPET, laquelle est axée sur la formation professionnelle d’après les besoins du marché et des partenariats avec les entreprises et l’industrie en vue d’accroître les occasions d’emploi. Le gouvernement népalais a dans le même élan reconnu la nécessité de revoir la structure organisationnelle et les pratiques opérationnelles afférentes à la FPET de sorte que le programme éducatif soit pertinent et en réponse aux besoins de l’industrie et qu’il appuie un apprentissage et un enseignement de qualité.

L’EUMC est présente au Népal depuis plusieurs années déjà, par l’entremise du placement volontaire de professionnels canadiens qualifiés dans le cadre du programme de volontariat d’Uniterra. Les volontaires collaborent avec des partenaires népalais locaux au développement de l’agroalimentaire et à la gestion durable des forêts. En 2014, l’EUMC a entrepris un nouveau projet visant à améliorer l’emploi et consolider les établissements de formation professionnelle pour les jeunes dans l’ensemble du pays.

Tags: Asie