Termes de référence – Étude de base projet PASSERELLE

Côte d'Ivoire

Termes de référence – Étude de base

PROJET D’APPUI À LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE POUR ELLES (PASSERELLE) DANS LA RÉGION DE BAS-SASSANDRA EN CÔTE D’IVOIRE

Introduction

L’Entraide Universitaire Mondiale du Canada (EUMC) est un organisme canadien sans but lucratif qui œuvre à la création d’un monde meilleur pour tous les jeunes. Nous tissons un réseau diversifié d’étudiant-e-s, de volontaires, d’institutions d’éducation, d’administrations publiques et d’entreprises qui partagent une vision commune. Ensemble, nous favorisons des solutions axées sur les jeunes, leur éducation, leurs opportunités économiques et leur autonomisation, pour surmonter les inégalités et l’exclusion dans plus de 15 pays dans le monde. 

L’EUMC met actuellement en œuvre des projets d’éducation en Afrique et en Asie, grâce au financement d’Affaires Mondiales Canada, du Défi de l’éducation des filles (GEC) de la FCDO et de fondations privées. L’Organisation croit au soutien de l’éducation tout au long du continuum, du développement de la petite enfance à l’enseignement supérieur, et nous mettons un accent particulier sur le deuxième cycle du primaire au secondaire, lorsque de nombreux enfants – en particulier les filles – sont les plus susceptibles d’abandonner. Les initiatives d’éducation de l’EUMC travaillent avec de nombreuses populations touchées par le conflit, en particulier les réfugiés et les filles réfugiées.

En 2022, EUMC entreprendra une étude de base sur chaque indicateur inclus dans le Cadre de Mesure du Rendement (CMR) d’un projet intitulé « Projet d’Appui à la Santé Sexuelle et Reproductive pour Elles (PASSERELLE) ». C’est en prélude de la mise en œuvre de ce projet que l’Organisation est à la recherche de personnes consultantes ou un cabinet qualifié(e)s pour coordonner l’étude en question. 

  1. Contexte du projet

L’EUMC s’implante en Côte d’Ivoire pour mettre en œuvre le PASSERELLE dans la région du Bas-Sassandra. Avec le soutien financier d’Affaires mondiales Canada (AMC), ce projet s’étalera sur 5 ans (2022 à 2027). 

L’objectif global du PASSERELLE est d’améliorer l’accès aux droits à la santé sexuelle et reproductive pour les jeunes adolescentes de la région du Bas-Sassandra en Côte d’Ivoire. En adoptant une approche holistique et fondée sur les droits de la personne, PASSERELLE mènera des actions concrètes à quatre niveaux: le système sanitaire de SSR, les établissements de soins de SSR, le milieu communautaire et les adolescentes et adolescents.

PASSERELLE vise à appuyer particulièrement les adolescentes et adolescents en régions urbaines, périurbaines et rurales des districts sanitaires ciblés, inscrit-e-s ou non à l’école. Dans ces considérations, les adolescentes et adolescents déscolarisées et non-scolarisées ont des besoins différenciés auxquels PASSERELLE s’efforcera de  répondre, notamment par l’amélioration d’une éducation complète à la sexualité flexible et adaptée. Au-delà de ces jeunes adolescentes et adolescents, le projet cible également le personnel des autorités et établissements sanitaires, les services techniques déconcentrés du ministère de la santé, les organisations locales de jeunes, le personnel des institutions scolaires, les parents, les leaders communautaires, et les chefs religieux.

Le projet appuiera les efforts du Ministère de la Santé, et de l’Hygiène Publique et de la couverture maladie universelle (MSHPCMU) pour renforcer les capacités du personnel des autorités et des établissements sanitaires en matière de provision de services de santé sexuelle et reproductive qui soient inclusifs, équitables, accessibles, abordables, et sensibles au genre.

Le PASSERELLE sera mis en œuvre en Côte d’Ivoire par une équipe de gestion appuyée localement par les services techniques déconcentrés du MSHPCMU et des partenaires locaux (ONG de mise en œuvre). Il recevra également l’appui du bureau de l’EUMC à Ottawa.

Le résultat ultime visé par le PASSERELLE est la jouissance accrue des droits de la personne relatifs à la SSR par les détenteurs de droits les plus marginalisés et les plus vulnérables, en particulier les adolescentes, dans le district de Bas-Sassandra en Côte d’Ivoire. Il s’agit donc de mener des actions concrètes pour atteindre les résultats intermédiaires et immédiats cités plus bas.

Améliorer la prestation de services de SSR adaptés au genre, inclusifs et responsables par les fournisseurs de soins de santé pour des groupes diversifiés d’adolescentes cibles

  • Accroître l’utilisation équitable des services de SSR par des groupes diversifiés d’adolescentes détenteurs de droits cibles 

Ainsi, les résultats du PASSERELLE seront atteints à travers une série d’extrants conçus pour également améliorer l’accès, le pouvoir et le contrôle des filles, en particulier les plus marginalisées, aux possibilités d’éducation telles que:

  • L’assistance technique sur la planification, la gestion et le suivi de la prestation de services de SSR adaptés au genre, inclusifs et responsables fournis aux autorités sanitaires locales;
  • Un programme de formation sur les approches en SSR modernes et appropriées aux besoins sexospécifiques des adolescentes dispensé au personnel de santé;
  • Des campagnes de sensibilisation sur la SDSR des adolescentes dispensées auprès des membres des communautés cibles, en particulier les parents, les leaders religieux et les adolescents;
  • De l’assistance technique sur l’offre d’une éducation complète à la sexualité (ECS) des adolescentes non-scolarisées et déscolarisées fournie aux organisations locales de droits des jeunes.

2. But et objectifs du mandat 

Les principaux objectifs du mandat sont les suivants:

  • Développer et raffiner la série d’indicateurs du cadre de mesure de rendements (CMR)
  • Formuler des recommandations visant des indicateurs de mesure de rendement nationaux en lien avec le droit à la santé sexuelle et reproductive qui pourront être intégrés au CMR
  • Collecter des données sur les indicateurs de performance du cadre de mesure de rendement, qui seront notamment utilisés comme références afin de mesurer le progrès et l’atteinte des extrants et résultats attendus tout au long du projet.
  • Fournir de l’information pertinente concernant la sélection des cibles de fin de projet à inclure dans le cadre de mesure de rendement.
  • Collecter des données quantitatives et qualitatives afin d’identifier identifier les enjeux de conception et la mise en œuvre du projet.
  • Collecter des données quantitatives et qualitatives sur les inégalités de genre et les dynamiques de pouvoir inhérentes au projet afin d’alimenter la stratégie d’égalité de genre et d’inclusion sociale.
  • Renforcer les capacités, l’appropriation et la prise de décisions éclairées de l’équipe de projet et des partenaires de mise en œuvre sur les enjeux de suivi et évaluation du projet, particulièrement en ce qui a trait à des méthodologies de suivi adaptées pour les changements en lien avec les normes sociales et le constructions sociales du genre.

À ce titre, les responsabilités essentielles de la firme ou personne consultante embauchée consistent en:

  • la prise en charge de la conceptualisation, l’échantillonnage, le développement des outils pour la collecte des données, la collecte et l’analyse de toutes les données et la rédaction du rapport de l’étude de base. 
  • La gestion de l’équipe de consultant-e-s (consultant-e-s associé-e-s, agent-e-s de collecte, etc.), incluant notamment le recrutement de personnes ressources qualifiées pour les fins du mandat, la formation des agent-e-s de collecte de données et autres acteurs impliqués dans la collecte des données, de même que le contrôle de qualité pendant toutes les étapes de la collecte et la saisie des données.

3. Portée de l’étude 

Le firme ou la personne consultante recrutée agira en tant que coordonnateur de l’étude de base sensible au genre du PASSERELLE. Cela implique de travailler en concert avec le comité consultatif de l’EUMC, comprenant notamment:

  • La Gestionnaire de projet du PASSERELLE basée au Canada;
  • Le Directeur du PASSERELLE basé en Côte d’Ivoire;
  • Le Spécialiste pays en Suivi et Évaluation (S&É) du PASSERELLE basée en Côte d’Ivoire;
  • La Conseillère en Suivi, Évaluation, Recherche et Apprentissage (SERA) de l’EUMC basée au Canada;
  • La Conseillère en Genre et Inclusion Sociale de l’EUMC;
  • Le Conseiller technique de l’EUMC en Opportunités Économiques.

Dans cette configuration, il s’agira pour la firme ou la personne consultante recrutée de: 

  • Sécuriser les permissions et accès au communautés ciblées;
  • Développer et raffiner les modalités de l’étude (échantillonnage, outils et protocole de collecte de données, logistique de la collecte de données, etc.);
  • Mettre en place une structure de gestion opérationnelle de l’étude (recrutement des agent-e-s de collecte de données, agent-e-s de saisie, et autres personnes ressources notamment pour la supervision de la collecte de données);
  • Fournir une formation complète aux agent-e-s de terrain pour la collecte des données sur les enjeux de prise en compte du genre, de l’inclusion des jeunes, des approches participatives durant la collecte de données, etc.
  • Piloter et les tester les outils de collecte de données.
  • Exécuter des protocoles et processus d’assurance qualité tout au long de l’étude.
  • Mener des ateliers de validation avec les parties prenantes du projet impliquées dans l’étude;
  • Mener à bien le nettoyage, la compilation, la consolidation, le traitement et l’analyse des bases de données obtenues de la collecte;
  • Rédiger, finaliser et soumettre un rapport d’étude de base;
  • Présenter les principales observations, conclusions et recommandations tirées de la conduite de l’étude de base à l’EUMC et les parties prenantes clés du projet à un événement de dissémination.

Les données sur les indicateurs suivants devront être collectées par une enquête auprès des adolescentes et adolescent, enseignant-e-s, parents des adolescent-e, leaders communautaires, autorités sanitaires, et autres acteurs jugés pertinents :

Indicateurs quantitatifs 
1000.2 : % des détenteurs des droits les plus marginalisés et plus vulnérables qui déclarent une jouissance de leurs droits de la personne relatifs à la SSR (désagrégé par sexe, âge, et département)
1100.1 : % de fournisseurs de soins de santé qui démontrent un niveau de qualité supérieure qualité standard reconnu en matière de de la prestation de services de SSR adaptés au genre, inclusifs et responsables pour des groupes diversifiés d’adolescentes (désagrégé par district sanitaire, type d’établissement)
1100.2 : % d’adolescentes qui rapportent une expérience positive des services de SSR reçus par les établissements de soins de santés (par âge, district sanitaire)
1200.1 : % d’adolescentes qui utilisent les services de SSR (désagrégé par âge, district sanitaire)
1110.2 : % des autorités sanitaires locales formées qui démontrent les compétences requises pour mettre en place des mesures favorisant la prestation de services de SSR adaptés au genre, inclusifs et responsables pour les adolescentes (désagrégé par type d’autorité sanitaire, district sanitaire)
1120. 1: % des établissements de soins de santé formés qui démontrent une amélioration de leur capacité à offrir aux adolescentes des services de SSR adaptés au genre, inclusifs et responsables (désagrégé par sexe, âge, disctrict sanitaire, type de fournisseur)
1210.1 : % de membres des communautés ciblées qui rapportent une attitude favorable à l’égard de la SDSR des adolescentes (désagrégé par sexe, âge, département, type de partie prenante)
1220.1 : % d’adolescentes informées qui déclarent une connaissance accrue relatif à la SDSR (désagrégé par âge, statut scolaire, département)
Indicateurs qualitatifs 
1000.1 : Niveau de jouissance des droits de la personne relatifs à la SSR par les détenteurs de droits les plus marginalisés et les plus vulnerables (désagrégé par sexe, âge, et département)
1200.2 : Niveau de pouvoir décisionnel sur l’utilisation des services SSR rapporté par les adolescentes (désagrégé par âge, district sanitaire)
1110.1 : Niveau de connaissance reporté par les autorités sanitaires locales sur les mesures favorisant la prestation de services de SSR adaptés au genre, inclusifs et responsables (désagrégé par type d’autorité clé, district sanitaire)
1120.2 : Niveau de compétences à offrir des services de SSR adaptés au genre, inclusifs et responsable rapporté par les établissements de soins de santé (désagrégé par sexe, âge, district sanitaire, type d’établissement)
1210.2 : Niveau de connaissance reporté par les membres des communautés ciblées (en particulier les parents, les leaders religieux et les adolescents) sur les mesures favorisant la prestation de services de SSR adaptés au genre, inclusifs et responsables (par sexe et par département)
1220.2 : Niveau de confiance rapporté par les adolescentes à prendre des décisions éclairées en ce qui a trait à leur SDSR (désagrégé par âge, statut scolaire, département)


Notez que les indicateurs ci-dessus seront modifiés, potentiellement de manière significative, en fonction des contributions du candidat retenu, des conversations ultérieures avec l’équipe du projet et l’analyse genre qui sera menée avant l’étude. Il est prévu que l’affinement des indicateurs nécessitera un niveau d’effort substantiel, comme indiqué dans la section 5 ci-dessous, et les candidats doivent mettre en évidence une approche d’affinement des indicateurs dans leurs propositions et les budgets qui l’accompagnent.

4. Activités et livrables principaux

Les livrables par le Consultant ou le cabinet de conseil sont :

  • Examiner tous les documents pertinents, les études et autres sources de données concernant le secteur de la santé et de l’hygiène publique en Côte d’Ivoire, y compris les indicateurs et les autres éléments pertinents identifiés dans le Cadre de Mesure de Rendement du projet, 
  • Prendre part à la réunion de cadrage : clarifier les attentes liées au mandat et au même temps fournir les informations nécessaires pour la rédaction du rapport initial et du plan de travail,
  • Rapport initial : le rapport initial et le plan de travail devront être rédigées et inclure les éléments suivants :
  • Ébauche d’étude de base, stratégie d’échantillonnage et taille envisagée pour l’échantillon (relativement aux éléments quantitatifs),
  • Stratégie d’échantillonnage pour les éléments qualitatifs, y compris la sélection des personnes sondées et la méthodologie pour l’analyse qualitative, 
  • Plan de travail détaillé, incluant toutes les tâches du Consultant et autres membres de l’équipe, ainsi que le calendrier des activités de l’étude,
  • Niveau d’effort de chaque membre de l’équipe,  
  • Budget détaillé pour l’équipe, incluant aussi les honoraires, les dépenses remboursables prévues, etc. 
  • Révision, finalisation des outils pour la collecte de données : développement des outils pour la collecte des données qualitatives et quantitatives et un plan pour les traductions. Ces outils seront examinés pendant la phase initiale et devront être inclus dans le rapport initial / plan de travail,
  • Développer les consignes pour les enquêteurs et les protocoles pour la collecte de données, 
  • Organiser et réaliser la formation des enquêteurs en suivant un programme détaillé et centré sur les protocoles de l’étude (ce programme devra être inclus dans le rapport initial), 
  • Organiser et superviser la collecte de données conformément à la méthodologie validée,  
  • Garantir la qualité de la saisie des données, et en fournissant les commentaires appropriés à l’équipe EUMC-Côte d’Ivoire,
  • Analyser les données qualitatives et quantitatives, à travers des traitements statistiques appropriées, la triangulation avec autres sources et la révision de la littérature,
  • Ébauche et version finale du rapport de l’étude, qui doit inclure le résumé et le rapport consolidé. Le rapport final doit être soumis en version Word et PDF avec tous les annexes et les données brutes. Des consignes pour la table des matières seront fournies par l’Organisation, 
  • Les copies de l’ensemble des données originales et nettoyées (qualitatives et quantitatives), y compris toutes les notes prises sur le terrain, doivent être envoyés à EUMC avec le rapport final.

5. Calendrier des activités et niveau d’effort

Il est envisagé que la durée de ce contrat sera comprise entre le 4 juillet et le 2 Septembre 2022, avec une contribution estimée d’environ 40 journées de travail pendant 2 mois. Le Consultant a pour mandat de mettre en place toutes les actions nécessaires au lancement de l’étude, conformément au calendrier présenté plus bas :

Calendrier prévisionnel ( à discuter et valider avec le/la prestataire sélectionné)

Tâche/ExtrantNiveau d’effort  (en jour)ResponsableSemaine (à partir du 4 juillet 2022)
   12345678
Orientation, par l’équipe EUMC-Côte d’Ivoire, du cabinet ou du consultant individuel sélectionné sur les activités du projet, les documents de référence et la zone d’étude 0.5Consultant + EUMCX       
Élaboration et soumission à l’équipe EUMC-Côte d’Ivoire, d’un rapport initial détaillé, comprenant le plan de travail, l’échantillonnage, l’approche de mesure des indicateurs, le budget final révisé, et le canevas révisé du rapport de l’étude et les outils de collecte de données, par le cabinet ou le consultant individuel 10ConsultantXX      
Examen, par l’équipe EUMC, rapport initial proposé par le cabinet ou le consultant individuel3EUMC  X     
Prise en charge, par le Consultant, des observations, recommandations formulées par EUMC s2Consultant  X     
Recrutement des enquêteurs, de même que les préparatifs pour leur formation et déploiement sur le terrain, avec le bureau EUMC-Côte d’Ivoire5Consultant  X     
Formation des enquêteurs3Consultant   X    
Test et finalisation des outils de collecte de données plus l’élaboration des protocoles de collecte de données2Consultant   X    
Collecte des données pour l’étude5Consultant    X   
Saisie, nettoyage et analyse des données3Consultant    XX  
Draft du rapport final (conformément au modèle de structure du rapport qui aura été retenu) EUMC enverra les commentaires dans les cinq jours suivants la réception de l’ébauche du rapport.8Consultant     XX 
Examen, par l’équipe EUMC, de l’ébauche du rapport de l’étude de base du PASSERELLE proposé par le cabinet ou le consultant individuel4EUMC      XX
Inclusion des commentaires de l’Organisation et présentation du rapport final3.5Consultant        
Total40         

6. Qualifications du consultant (des consultants) 

  • Minimum de 10 années d’expérience dans la réalisation des études, des collectes des données et la production de rapports des études de base / finales de qualité sensible au genre préférablement pour des organisations internationales sans but lucratif ou des agences multilatérales.
  • Expérience avérée dans la conception d’études de base et finales, y compris expérience en échantillonnage, méthodes mixtes (quantitatifs et qualitatifs), développement d’outils, formation d’enquêteurs, et autres avec une approche sensible au genre
  • Solides compétences dans la facilitation, ainsi que la capacité de recruter et gérer des facilitateurs, pour les aspects qualitatifs de l’étude.
  • Expérience avérée dans la collecte de données participatives et l’analyse de données quantitatives et qualitatives.
  • Expertise dans la collecte de donnée sensible aux jeunes et au genre
  • Connaissance et expérience des politiques de santé et hygiène publique en Côte d’Ivoire et les réalités en termes de santé sexuelle et reproductive dans la région du Bas-Sassandra.
  • Connaissance et expérience des questions liées à l’égalité des genres dans le secteur de l’éducation, de la santé et de l’hygiène publique et de travail sur le changement des normes sociales liées au genre, hautement préférables. 
  • Maîtrise des différentes langues parlées dans les régions d’intervention (du Bas-Sassandra principalement) est obligatoire pour les enquêteurs. 
  • Capacité de produire un travail de haute qualité en respectant des délais serrés. 

7. Démarches du processus de candidature

Les individus (ou cabinet de conseils) intéressés et qualifiés devront envoyer les documents suivants :

  • Lettre d’intérêt, 
  • Proposition technique détaillée qui démontre une compréhension complète de ces TdR et qui inclut les éléments suivants :
  • Description de la méthodologie quantitative et qualitative 
  • Expérience précédente avérée en méthodes mixtes et autres éléments identifiés dans ces TdR
  • Proposition pour l’analyse de données et la gestion des indicateurs de rendement 
  • Échéance proposée pour les activités et plan de travail détaillé (y compris un diagramme de Gantt)
  • Composition de l’équipe et niveau d’effort pour chaque membre de l’équipe proposée. 
  • Proposition financière avec une ventilation détaillée des dépenses liées à l’étude : 
  • Honoraires des différents acteurs,
  • Dépenses détaillées pour la collecte des données dans le terrain
  • Dépenses administratives détaillées
  • Échéances et méthode prévus pour les paiements 
  • Curriculum Vitae de tout le personnel proposé indiquant les expériences pertinentes,
  • Noms et contacts de trois références qui peuvent être contactées au sujet des expériences pertinentes,
  • Une copie de rapports similaires rédigés précédemment pour des études de base ou finales.

Les dossiers de candidatures complètes devront être envoyés par courriel à : EUMC, a/s d’Olivia Nasewicz, gestionnaire de projet, [email protected] indiquant comme objet:  « Candidature pour l’étude de base du PASSERELLE ».

La date limite pour la soumission des candidatures est le 30 juin à la fermeture des bureaux

Know someone who would be perfect for this opportunity? Please share!