Maryan Mohamed, KEEP student, speaks to project stakeholders on the value of girls' education at HEA event. #KEEP © WUSC
Maryan Mohamed, KEEP student, speaks to project stakeholders on the value of girls' education at HEA event. #KEEP © WUSC

« Ne sous-estimez pas l’éducation des filles ». Réflexions communautaires de notre récente programmation radiophonique au Kenya.

La pandémie de la COVID-19 a confirmé ce que nous savions déjà : l’éducation des filles est la plus menacée dans les situations d’urgence et de crise.

De nombreuses filles, en particulier celles des camps de réfugiés et des communautés d’accueil environnantes, risquent de ne jamais retourner à l’école. C’est pourquoi nous avons rapidement adapté notre approche des transferts conditionnels en espèces (TCE) et nos programmes radiophoniques au Kenya pour faire de l’éducation des filles une priorité durant cette période.

Ce que disent les auditrices et auditeurs radio sur l’éducation des filles

Grâce à la diffusion en direct de nos programmes radiophoniques interactifs, en partenariat avec la Fondation Africa Voices, les auditeur.ice.s nous ont dit ce qu’ils/ellespensaient de l’éducation des filles. Les épisodes ont été diffusés sur une période de cinq semaines, chaque épisode hebdomadaire étant consacré à un sujet lié à la pandémie et à l’éducation.

De nombreux membres de communauté et parents des camps de réfugiés de Kakuma et Dadaab et des communautés d’accueil environnantes reconnaissent qu’il y a un rôle à jouer dans la protection des groupes vulnérables, en particulier les jeunes filles, contre la violence pendant la pandémie. Ils reconnaissent également l’importance et les défis de l’apprentissage à la maison, ainsi que la nécessité de motiver et d’encourager, ainsi que de répartir également les tâches entre les filles et les garçons afin que les filles puissent poursuivre leurs études.

L’EUMC utilise les données de ces émissions radiophoniques interactives pour guider notre analyse de genre en cours d’élaboration et pour comprendre les problèmes les plus importants pour les familles avec lesquelles nous travaillons dans le nord du Kenya. Avec ces informations, nous ajustons nos approches de mobilisation communautaire pour nous concentrer sur les problèmes auxquelles les familles accordent la priorité, et développons de nouvelles approches comme les séances de formation vidéo par WhatsApp pour les enseignants; ces séances étant capables de fournir les outils et ressources nécessaires pour résoudre les problèmes préoccupant les auditeurs radio.

Favicon

Abonnez-vous à notre infolettre