Rapport Annuel
Rapport Annuel 2018-2019

Rapport annuel 2018/19

La dernière année a été très passionnante pour l’EUMC. De l’achèvement de deux initiatives sur l’autonomisation économique des femmes et des jeunes, à la mise en œuvre de nouveaux programmes sur l’amélioration de l’accès des filles à l’éducation, nous avons de nombreux succès et réalisations à célébrer qui sont présentés dans notre rapport annuel.

Voici quelques-uns des points forts de l’année 2018/2019 :

  1. Fatuma Omar Ismail, une ancienne de l’EUMC, a été une voix forte sur la scène mondiale pour l’éducation des filles dans le cadre de la campagne #MonG7, qui a conduit à un investissement historique dans l’éducation des femmes et des filles. Pour en savoir plus sur Fatuma et la délégation de jeunes qui se sont adressé.e.s aux dirigeants mondiaux, cliquez ici.
  2. Nous avons entamé une nouvelle phase du programme de rattrapage scolaire pour les filles à risque des communautés de réfugié.e.s et d’accueil, y compris les filles handicapées, au Kenya, en partenariat avec le Bureau de la population, des réfugiés et des migrants du Département d’État américain.
  3. Nous avons exploré les possibilités de l’investissement d’impact dans le secteur de l’éducation en Afrique de l’Est afin de fournir une éducation inclusive et de qualité pour tout le monde. Lisez le rapport qui explore les lacunes actuelles et le rôle que les investisseurs d’impact peuvent jouer pour combler le fossé éducatif dans la région.
  4. Notre 40e cohorte de 128 réfugié.e.s a été réinstallée au Canada dans le cadre de notre Programme d’étudiantes et d’étudiants réfugiés. L’année dernière, grâce à une cotisation étudiante, des centaines de milliers d’étudiant.e.s canadien.ne.s sur 98 campus au Canada ont contribué à ce programme à hauteur de plus de 3 millions de dollars. Cette contribution nous a permis d’étendre le recrutement pour le programme à un nouveau pays d’asile, l’Ouganda.
  5. Amelie Fabian, une ancienne de l’EUMC, s’est adressée à la réunion de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations Unies sur l’action pour l’éducation des réfugiés, partageant son histoire et appelant les dirigeant.e.s à agir. L’EUMC s’est jointe à d’autres membres de la communauté internationale lors de cet événement en s’engageant à améliorer l’éducation pour tout le monde.
  6. Le 72e Séminaire international s’est tenu au Ghana et s’est concentré sur les femmes en entrepreneuriat. Le séminaire a réuni 20 femmes entrepreneures canadiennes et ghanéennes pour développer leurs connaissances et leurs compétences, échanger les meilleures pratiques et créer un réseau international de jeunes femmes cherchant à apporter un changement social positif par le biais des affaires.
  7. Nous avons organisé notre troisième table ronde annuelle sur le thème de l’entreprise sociale et des établissements d’enseignement postsecondaire. Des expert.e.s canadien.ne.s et internationaux des secteurs postsecondaire, gouvernemental et privé ont partagé leurs succès et défis, et ont exploré le potentiel des entreprises sociales dans des contextes de faibles ressources. Lire le rapport complet.
  8. Grâce à un nouveau partenariat avec une entreprise sociale basée en Colombie-Britannique, Brighter Investment (BI), et grâce à un financement de la Fondation DMK, nous soutiendrons BI pour accroître l’accès au financement de l’enseignement postsecondaire des jeunes femmes marginalisées au Ghana.
  9. Notre 8e Forum international annuel de l’EUMC et du CECI a réuni à Ottawa plus de 700 étudiant.e.s, chercheur.e.s, professionnel.le.s du développement, représentant.e.s du gouvernement et du secteur privé pour discuter de solutions globales dans un monde fragmenté.
  10. Nous avons reçu un financement de la fondation 60 millions de filles pour capitaliser sur le succès de notre programme de rattrapage scolaire pour les filles réfugiées et des communautés d’accueil au Kenya, et pour SDG WheelLisez notre rapport complet.
Favicon

Abonnez-vous à notre infolettre