Projet DREEM

Portrait de Rachael

Réflexion du Comité consultatif de la jeunesse du projet DREEM : Être une personne réfugiée ne nous empêche pas de penser et de travailler

Comme beaucoup de monde, j’avais un rêve : celui de devenir un diplomate chevronné. C’est pourquoi c’était clair, dès mon jeune âge, que j’allais étudier en relations internationales et diplomatie à l’université. J’étais extrêmement dévoué à mes études et je passais huit heures par jour à l’école, sans manger. Malheureusement, après seulement un an d’études…
Portrait de Rachael

Réflexion du Comité consultatif de la jeunesse du projet DREEM : Exclure les personnes réfugiées du marché du travail et du secteur économique nuit à leur santé

Bonjour, je m’appelle Christine Achot Dior. Je suis une réfugiée urbaine du Soudan du Sud et je vis à Nairobi, au Kenya. Avant de m’installer à Nairobi, j’ai habité au camp de personnes réfugiées de Kakuma pendant un bon nombre d’années. J’ai œuvré bénévolement auprès des personnes réfugiées pour le Haut-Commissariat des Nations Unies pour…
Portrait de Rachael

Réflexion du Comité consultatif de la jeunesse du projet DREEM : Nos défis ont besoin d’une solution

Je m’appelle Racheal Athiak Makuei, je suis diplômée en droit et ancienne élève de l’Université catholique d’Afrique de l’Est. Je suis une jeune réfugiée qui vit au camp de personnes réfugiées de Kakuma dans le comté de Turkana, au Kenya. Je suis née et j’ai grandi à Kakuma et j’ai complété mon éducation primaire et…
Portrait de Rachael

Réflexion du Comité consultatif de la jeunesse du projet DREEM : C’est maintenant à nous

Se réveiller tous les jours après une bonne nuit de sommeil dans un lit douillet; avoir un travail décent; savoir que la pizza n’est pas seulement une image dans notre tête, mais un repas habituel; c’est ce que nous percevons généralement comme une vie décente. Au cœur de ce qu’on imagine être les efforts de…

Voici DREEM

Le projet Displaced and Refugee Youth Enabling Economic Mechanism (DREEM) est un partenariat prometteur entre la Fondation Mastercard et l’EUMC en Afrique de l’Est, qui vise à créer des conditions favorables à l’inclusion des jeunes personnes réfugiées et déplacées, surtout les jeunes femmes, afin qu’elles puissent participer pleinement à la société. En rendant les institutions…

Abonnez-vous à notre infolettre

Recent Tweets