IMG_1527_edit

L’EUMC accueille la 40e cohorte de son Programme d’étudiantes et d’étudiants réfugiés

TORONTO, le 4 septembre, 2018 – 129 jeunes réfugié-e-s commenceront leur première semaine de l’école cette semaine à travers le Canada dans le cadre du Programme d’étudiantes et d’étudiants réfugiés de l’Entraide universitaire mondiale du Canada. Leur arrivée marque le 40e anniversaire du parrainage par et pour les jeunes au Canada par le biais de ce programme.

Le Programme d’étudiantes et d’étudiants réfugiés est le seul programme en son genre à combiner les possibilités de réinstallation et d’éducation postsecondaire. Depuis sa création en 1978, il a permis à plus de 1 900 jeunes réfugié-e-s originaires de 39 pays de se réinstaller et d’étudier dans les universités, les collèges et les cégeps de partout au Canada.

« Le fait d’accueillir la 40e cohorte d’étudiantes et d’étudiants est pour nous un moment phare exceptionnel », a déclaré Michelle Manks, gestionnaire principale du Programme d’étudiantes et d’étudiants réfugiés. « Ces jeunes sont si résilient-e-s et déterminé-e-s et ont tant à offrir. Mais elle et ils sont confronté-e-s à des obstacles incroyables qui les empêchent de réaliser leur plein potentiel. L’éducation est l’un des moyens les plus efficaces pour assurer un avenir meilleur à tous les jeunes réfugié-e-s, pourvu qu’elle soit offerte dans un cadre durable. ».

Le Programme d’étudiantes et d’étudiants réfugiés a été l’une des premières initiatives de parrainage privé dans le cadre du Programme de parrainage privé de réfugié-e-s du Canada. Tout a commencé avec l’arrivée d’un étudiant à l’Université Carleton et, depuis, 125 étudiant-e-s sont accueilli-e-s chaque année dans plus de 80 établissements d’enseignement postsecondaire d’un océan à l’autre.

« En tant que bénéficiaire du programme, je pense que je suis l’exemple parfait permettant d’illustrer pourquoi il est véritablement important », a déclaré Leonard Honore, un ancien étudiant parrainé de l’Université de Waterloo. « Il y a beaucoup de gens qui ont été déplacés et qui cherchent à pouvoir accéder à l’éducation postsecondaire. L’EUMC est l’une des seules organisations à offrir une telle possibilité. Cela donne aux gens beaucoup d’espoir pour regarder en avant, en allant au delà des difficultés traversées, et envisager un avenir meilleur. »

Ce qui fait la singularité du programme, c’est son modèle de parrainage entre pairs qui permet aux jeunes citoyen-ne-s du monde étudiant sur les campus canadiens de jouer un rôle de leadership en accueillant et en facilitant l’intégration des étudiant-e-s nouvellement arrivé-e-s.

« Le principe reposant sur des jeunes qui aident d’autres jeunes à s’adapter à la vie universitaire fait une différence », a poursuivi M. Honore, qui est maintenant membre du groupe de parrainage de l’EUMC à l’Université de Waterloo. « Les étudiantes et étudiants connaissent dès le début les défis auxquels elles et ils seront confronté-e-s et comment fonctionne le système universitaire. Ce modèle leur permet d’aider les étudiantes et étudiants parrainé-e-s à s’intégrer plus facilement. »

Ce modèle a attiré l’attention du monde entier au cours des dernières années en raison de sa capacité à créer des communautés plus accueillantes. En août dernier, l’EUMC a accueilli quatre étudiantes de l’Italie et du Royaume-Uni à Ottawa, en Ontario, pour participer à sa formation à l’intention des jeunes parrains et marraines. Les déléguées internationales ont eu l’occasion de se renseigner sur la structure de ce programme unique au Canada afin qu’elles puissent rapporter ce qu’elles ont appris dans leur pays et aider à créer davantage de voies de réinstallation pour les réfugié-e-s.

Bien que les étudiant-e-s de la cohorte de cette année fréquentent divers établissements d’enseignement postsecondaire au pays, une chose est certaine : toutes ces nouvelles étudiantes et nouveaux étudiants seront accueilli-e-s à bras ouverts par des jeunes comme elles/eux, prêt-e-s et désireux-euses de les aider à commencer leur nouvelle vie au Canada.

#

Pour plus d’informations :

Joni Ward, Agente des communications, EUMC
613-761-3699 | [email protected]

Favicon

Abonnez-vous à notre infolettre