Blog feature image

Autonomiser les leaders réfugiés : Cinq façons passionnantes pour l’EUMC de faire la promotion du leadership des réfugiés

Depuis 2016, l’importance de la représentation des réfugiés dans les politiques et les décisions ayant un impact sur leur vie dans le monde est de plus en plus reconnue. La participation et l’engagement croissants des jeunes réfugiés dans les processus décisionnels est une étape positive vers une meilleure réponse des réfugiés.

Les leaders réfugiés et les organisations dirigées par des réfugiés (ODR) dans le monde entier ont l’expérience et l’expertise pour répondre aux besoins des communautés de réfugiés. Malgré cela, ces initiatives dirigées par des réfugiés sont confrontées à des défis importants dans la mise en œuvre et l’élargissement de leurs programmes en raison de l’accès limité au financement et aux liens avec les donateurs et les organismes influents.

Tenir les promesses de l’EUMC émanant du Forum mondial sur les réfugiés

L’EUMC s’engage à faire en sorte que les perspectives, les besoins et les aspirations des jeunes réfugiés soient entendus et reconnus et qu’ils contribuent à la conception et à la mise en œuvre de notre travail. En 2019, l’EUMC a signé l’engagement du Réseau mondial dirigé par les réfugiés (GRN) pour soutenir la participation significative des réfugiés et des communautés d’accueil aux processus décisionnels. Dans le cadre de notre engagement, nous avons élargi l’équipe consultative des ancien.ne.s du Programme d’étudiantes et d’étudiants réfugiés (PÉR) de l’EUMC. Les membres du réseau des ancien.ne.s du PÉR apportent leurs perspectives, leurs compétences et leurs expériences diverses et uniques, en tant que nouveaux arrivants au Canada et qu’anciens réfugiés, pour améliorer l’intégration des nouveaux étudiants et étudiantes dans le PÉR. Ils fournissent aussi des contributions précieuses à l’élaboration de nouveaux programmes liés aux études supérieures des réfugiés. De plus, les membres de l’équipe consultative des ancien.ne.s du PÉR agissent en tant qu’experts pour nous aider à approfondir nos connaissances sur les expériences des réfugiés et du PÉR et, en les engageant dans des discussions et des solutions stratégiques, nous nous assurons que leurs points de vue sont pris en compte de manière significative.

Financement et renforcement des capacités pour soutenir les initiatives et les entreprises dirigées par des réfugiés

L’EUMC appuie une gamme d’initiatives axées sur l’accès à l’emploi et à l’entrepreneuriat pour les jeunes marginalisés, en particulier les femmes, grâce à notre programme de volontariat. Certaines des organisations partenaires sont dirigées par des réfugiés qui offrent des programmes et des services pour soutenir d’autres réfugiés dans leurs communautés. Social Enterprise Ghana a reçu récemment un financement de l’EUMC pour soutenir les communautés de réfugiés vivant dans l’est du Ghana, qui ont jusqu’à maintenant été largement exclues des programmes de soutien à l’entrepreneuriat, pour développer et faire croître des entreprises vertes qui atténuent et abordent les effets du changement climatique. Les participant.e.s bénéficieront d’un soutien, d’un mentorat et d’un accès au marché des Services de Développement des Entreprises (SDE).

YARID, organisation basée en Ouganda, reçoit un appui pour offrir une formation professionnelle et un soutien au démarrage aux réfugiés urbains vivant à Kampala. Les réfugiés seront formés à la durabilité environnementale et aux compétences entrepreneuriales en utilisant un modèle qui combine une formation commerciale et financière, une petite subvention, des trousses de démarrage et un accès aux associations villageoises d’épargne et de crédit.

Au Kenya, L’Afrikana est une organisation dirigée par des réfugiés qui reçoit le soutien de l’EUMC pour offrir la formation professionnelle nécessaire aux jeunes femmes réfugiées en milieu urbain. Le projet de L’Afrikana appuiera les jeunes réfugiées dotées des compétences nécessaires pour développer leurs moyens de subsistance et les formera aux compétences entrepreneuriales pour lancer leur propre carrière, tout en investissant dans des trousses de démarrage en cas de besoin. L’Afrikana facilitera les ventes de leurs produits grâce à son réseau de vente existant au Kenya et aux États-Unis, ce qui soutient la pérennité financière de leurs interventions.

Ces organisations seront également appuyées par des volontaires mobilisés par l’EUMC qui contribueront à renforcer leur capacité à mettre en œuvre ces initiatives.

Partenariat avec des organisations dirigées par des réfugiés pour fournir des aspects clés de notre programmation

Au Kenya, l’EUMC met en œuvre notre projet d’apprentissage par l’éducation et l’accès aux compétences pour l’emploi (LEAP), qui vise à renforcer l’autonomisation des adolescentes et des jeunes femmes en améliorant les résultats d’apprentissage aux niveaux scolaires primaire et secondaire et en augmentant la participation équitable à la main-d’œuvre formelle et informelle. Pour ce projet, nous travaillons en partenariat avec la Solidarity Initiative for Refugees (SIR), organisation communautaire locale créée par un groupe de jeunes réfugiés dans le but d’utiliser la technologie pour doter les réfugiés de Kakuma des compétences et des outils nécessaires pour se créer un avenir meilleur. L’organisation combine l’accès à l’éducation et à la formation aux moyens de subsistance avec des méthodes d’apprentissage numérique pour autonomiser les jeunes de Kakuma. SIR soutient LEAP en gérant le pôle numérique.

Inclure les voix des réfugiés dans notre nouveau projet DREEM en Afrique de l’Est

Le Mécanisme économique pour un environnement favorable aux déplacés et réfugiés (DREEM) est un nouveau partenariat passionnant entre la Fondation Mastercard et l’EUMC en Afrique de l’Est qui s’efforce de créer un environnement propice à l’inclusion des jeunes réfugiés et déplacés, en particulier des jeunes femmes, pour participer pleinement à la société. Les jeunes réfugiés et déplacés jouent un rôle crucial pour garantir que le projet DREEM demeure pertinent, percutant et réactif aux besoins des communautés avec lesquelles il travaille. L’équipe consultative des jeunes de DREEM est composée de 12 jeunes leaders diversifiés d’Afrique de l’Est ayant une expérience vécue, qui fournissent des conseils stratégiques globaux et des commentaires concernant la conception et la mise en œuvre de différentes initiatives. Lisez quelques-unes de leurs réflexions ici. À l’heure actuelle, les femmes représentent plus de 50 % des membres de l’équipe consultative des jeunes, dont beaucoup sont des leaders dans leurs communautés.

Organiser un événement virtuel passionnant imminent : Portrait de la situation du leadership des réfugiés : Discussion entre de jeunes leaders réfugiés et des alliés

Le 17 novembre 2021, l’EUMC organise une table ronde virtuelle, en collaboration avec le Réseau mondial des jeunes réfugiés (GRYN), sur le leadership des réfugiés, réunissant de jeunes leaders réfugiés d’Afrique, du Moyen-Orient et d’Amérique du Sud. L’événement virtuel examinera l’état du leadership des jeunes réfugiés dans le monde et explorera les tendances clés, les partenariats existants, les meilleures pratiques, ainsi que les actrices et acteurs émergents. En mettant l’accent sur le passage de la parole aux actes, il générera également de nouvelles idées sur la manière d’assurer la participation significative des jeunes réfugiés dans leur travail. Restez à l’écoute pour connaître le résultat de cette table ronde!

Favicon

Abonnez-vous à notre infolettre