August Development Review

3 choses à retenir de l’actualité du développement mondial au mois de mai

Voici quelques nouvelles portant sur le développement mondial qui ont attiré notre attention au mois de mai :

1. Un nouveau rapport met en avant des moyens pratiques et créatifs de respecter l’engagement du Canada pour une politique d’aide internationale féministe.

Le Fonds MATCH International pour la femme et la Nobel Women’s Initiative ont publié un nouveau rapport, Shifting the Power : Opportunities for Innovative Partnerships with Women’s Movements (en anglais seulement). Ce rapport résume les résultats d’un événement organisé conjointement par les deux organismes, de concert avec Affaires mondiales Canada, en janvier dernier. Il présente les leçons apprises dans quatre domaines clés : la structure de financement, les stratégies de partenariat, le renforcement des mouvements et le soutien aux défenseur-e-s des droits humains et à celles et ceux qui vivent en contextes fragiles.

Dans le cadre de son approche féministe du développement mondial, le gouvernement du Canada vient de lancer de nouvelles consultations sur la création d’un partenariat unique pour catalyser de nouveaux investissements en soutien à l’égalité des genres et aux droits des femmes dans les pays en développement. Reconnaissant l’importance des partenariats stratégiques, l’annonce explique : « Cette initiative s’appuiera sur les forces du gouvernement du Canada, de la communauté philanthropique, du secteur privé et de la société civile pour mobiliser des ressources sans précédent en soutien à cet objectif. »

2. D’autres pays prennent note des succès du Canada en matière de parrainage privé de réfugié-e-s.

Un groupe d’organisations en Australie a lancé une campagne, #MyNewNeighbour, pour encourager leur gouvernement à élargir son programme de parrainage communautaire de réfugié-e-s. Le programme canadien de parrainage privé de réfugié-e-s, et notamment des modèles uniques comme notre Programme d’étudiantes et d’étudiants réfugiés, a servi d’inspiration pour l’expansion proposée en Australie. Nous avons travaillé avec le gouvernement du Canada et le HCR pour montrer à d’autres pays – dont l’Australie – comment des initiatives comme le Programme d’étudiantes et d’étudiants réfugiés peuvent mobiliser des personnes pour participer à la réinstallation des jeunes réfugié-e-s. Pour en savoir plus. (Article en anglais seulement).

3. Un nouvel outil recense les politiques, les programmes et les technologies innovant-e-s pour encourager la stabilité économique partout dans le monde.

Après un effort mondial de recherche et de financement participatif, FHI 360 et la Fondation Rockefeller ont publié l’Atlas of Innovation for Economic Stability. Ce nouvel outil met en avant 63 innovations prometteuses pour des économies plus inclusives. Ils font ressortir les tendances clés qui permettent des approches innovantes, notamment l’expansion rapide de la technologie de téléphonie mobile et un engagement accru dans l’ensemble du secteur financier. Lisez ici les cinq recommandations pour l’avenir de l’innovation en stabilité économique, ainsi que le rapport complet. (Rapport en anglais seulement).

Plus de nouvelles de l’EUMC : 

La pétition de Fatuma pour l’éducation des filles en situations de crises a recueilli plus de 155 000 signatures!

Au cas où vous l’auriez raté, Fatuma Omar Ismail, ancienne étudiante du Programme d’étudiantes et d’étudiants réfugiés, a lancé une pétition demandant aux dirigeants du G7 de s’engager clairement pour l’éducation des filles en situations de crises. Lisez son appel à l’action et ajoutez votre voix à la conversation


L’EUMC souhaite la bienvenue à l’Université polytechnique de Kwantlen qui se joint au Programme d’étudiants réfugiés.

Nous sommes ravi-e-s d’annoncer que les étudiantes et étudiants, le personnel et les membres du corps professoral de l’Université polytechnique de Kwantlen comptent parmi les plus récentes communautés d’éducation postsecondaire au Canada à se joindre à notre Programme d’étudiants réfugiés. Nous avons hâte de travailler avec ce nouveau partenaire afin d’accroître le nombre de possibilités de réinstallation et d’études postsecondaires offertes aux jeunes réfugié-e-s.

 

 

Favicon

Abonnez-vous à notre infolettre