WUSC pledges at the first-ever Global Refugee Forum- L’EUMC prend des engagements au tout premier Forum mondial sur les réfugiés
WUSC Local Committee at Sault College welcomes newcomers to Sault Ste. Marie, Ontario (Photo Credit: WUSC Sault College Local Committee)

L’EUMC prend des engagements visant à améliorer les solutions au tout premier Forum mondial sur les réfugiés

Cette semaine, le HCR accueillera le tout premier Forum mondial sur les réfugiés. Le Forum a lieu à un moment crucial, alors que la population de personnes réfugiées est plus importante qu’elle ne l’a jamais été, soit plus de 25 millions dans le monde. Au cours de la dernière décennie, la population mondiale de personnes déplacées de force est passée de 43,3 millions en 2009 à 70,8 millions en 2018, un chiffre record. Le Forum mondial sur les réfugiés s’appuie sur le Pacte mondial pour les réfugiés et constitue une occasion de démontrer le partage international des responsabilités, l’un des principes clés contenus dans le Pacte. Lors de cet événement historique, divers protagonistes internationaux prendront des engagements sur la scène mondiale, (ré)affirmant leur engagement à améliorer les situations nouvelles et existantes de personnes réfugiées.

Depuis plus de 40 ans, l’EUMC s’efforce d’améliorer la vie des personnes réfugiées grâce à son Programme d’étudiantes et d’étudiants réfugiés (PÉR), le seul du genre à combiner réinstallation des personnes réfugiées et études postsecondaires. Dans plus de 95 campus postsecondaires au Canada, les comités locaux de l’EUMC, composés d’étudiant.e.s, de membres du corps professoral et du personnel, sont essentiels à la réussite et à la viabilité du PÉR. Avec plus de 50 % de la population mondiale de personnes réfugiées âgées de moins de 18 ans, nous demeurons fermement engagés à améliorer la vie des jeunes réfugié.e.s, en collaboration avec les jeunes Canadien.ne.s et nos partenaires des universités, collèges et cégeps.

Avec nos partenaires et notre réseau, nous prendrons les trois engagements suivants au Forum mondial sur les réfugiés :

1er engagement: Élargir les voies d’accès à l’éducation et développer des collectivités accueillantes au Canada

L’EUMC et les comités locaux de l’EUMC dans 70 établissements d’enseignement postsecondaire canadiens s’engagent à élargir les voies d’accès à l’éducation et à l’enseignement postsecondaire et à créer des communautés accueillantes pour les personnes réfugiées, selon les modalités suivantes :

  • Augmenter le nombre d’étudiant.e.s réfugié.e.s additionnel.le.s que les comités locaux de l’EUMC parrainent chaque année, par l’entremise du Programme d’étudiantes et d’étudiants réfugiés (PÉR) d’ici 2023: 28 comités locaux, 51 parrainages additionnels;
  • Assurer la pérennité du PÉR sur nos campus en obtenant des engagements de financement à long terme, en établissant une solide structure de comités locaux et en établissant des partenariats avec les services sur les campus et dans notre collectivité: 64 comités locaux;
  • Engager activement d’autres établissements postsecondaires à mettre en œuvre le Programme d’étudiantes et d’étudiants réfugiés sur leurs campus: 32 comités locaux;
  • Sensibiliser les bureaux d’admission au rôle qu’ils peuvent jouer pour aider les diverses populations de personnes réfugiées à surmonter les obstacles à l’éducation: 43 comités locaux;
  • Bâtir des collectivités accueillantes pour les personnes nouvellement arrivées en organisant des activités d’engagement du public contre le racisme et la xénophobie sur le campus et dans notre collectivité: 51 comités locaux.

L’EUMC s’engage à appuyer le réseau des comités locaux pour réaliser ces engagements afin de faire croître le Programme d’étudiantes et d’étudiants réfugiés et de s’assurer que le programme est inclusif, tient compte des besoins des femmes et intègre la voix des personnes réfugiées. L’EUMC continuera d’accepter les engagements de tous ses comités locaux à l’appui de cet engagement de quatre ans.

2e engagement : Se faire le champion des filières d’éducation et améliorer les pratiques à l’échelle mondiale : Expertise technique axée sur les solutions et le renforcement des capacités

L’EUMC offrira un soutien technique et de renforcement des capacités axé sur la demande aux États, aux réseaux et établissements d’enseignement postsecondaire et aux autres protagonistes des secteurs public et privé pour établir et maintenir dans leur pays des voies éducatives appropriées, s’appuyant sur son réseau canadien et son expertise technique dans les domaines de :

  • La mobilisation, le renforcement des capacités et le soutien des réseaux et protagonistes non traditionnels (y compris les jeunes) afin qu’ils prennent des mesures locales pour faire progresser les objectifs du Pacte mondial pour les réfugiés;
  • L’identification, la préparation et l’appariement des étudiant.e.s réfugié.e.s avec les opportunités d’éducation et les voies d’accès;
  • La création de modèles de financement novateurs qui permettent des engagements durables et prévisibles;
  • L’accélération de l’intégration des personnes réfugiées par la création de communautés accueillantes et de modèles de soutien par les pairs;
  • L’influence des politiques et des meilleures pratiques dans des contextes opérationnels donnés.

Plus précisément, l’EUMC s’engage à fournir ce soutien à au moins quatre États ou groupes d’intervenant. e. s avant le prochain Forum. Pour ce faire, il organisera ou coorganisera des réunions des intervenants du cheminement scolaire, fournira un soutien technique et des services consultatifs adaptés, élaborera et diffusera des notes d’orientation et du matériel d’apprentissage et, si possible, appuiera des visites d’étude et des échanges avec les partenaires des établissements postsecondaires canadiens de l’EUMC et/ou la participation aux programmes de formation de l’EUMC.

3e engagement : Inclure les voix des personnes réfugiées

L’EUMC s’engage à s’assurer que les personnes ayant vécu une expérience de réfugié.e. jouent un rôle clé dans la conception et la mise en œuvre de tout notre travail avec et pour les jeunes réfugié.e.s. Nous favoriserons la participation des personnes réfugiées et amplifierons leur voix dans les programmes de l’EUMC, l’engagement du public, les communications, la recherche et les activités de dialogue sur les enjeux liés aux personnes réfugiées et à la migration forcée. Pour ce faire, nous renforcerons le réseau des ancien.ne. s du Programme d’étudiantes et d’étudiants réfugiés de l’EUMC au niveau organisationnel et au niveau de chaque campus dans les établissements postsecondaires du Canada.

———

Le directeur général de l’EUMC, Chris Eaton, la gestionnaire principale des Solutions durables, Michelle Manks, et l’ancienne étudiante PÉR, Wenasa Alaraba présenteront les engagements de l’EUMC au Forum mondial sur les réfugiés. Nous avons très hâte de partager nos meilleures pratiques, d’apprendre des autres protagonistes et de nous joindre aux parties concernées pour prendre des engagements solides afin d’améliorer la vie des personnes réfugiées partout dans le monde.

Favicon

Abonnez-vous à notre infolettre