Feature-Img-LRG-856x631-IAR-submisison-FR

Soumission de l’EUMC pour l’examen de l’aide internationale du Canada

 

Partout à travers le monde, les jeunes font preuve d’une remarquable capacité à mener — au sein de leurs foyers, de leurs écoles, de leurs communautés et de leurs pays. Dans le contexte de l’atteinte des Objectifs de développement durable adoptés en septembre dernier, nous savons que les jeunes seront au premier rang de cet effort – des jeunes comme les membres dévoués de nos comités locaux au Canada et bien d’autres que nous soutenons à travers des possibilités d’éducation, d’emploi et d’autonomisation dans des pays en développement à travers le monde.

Nous ne sommes bien sûr pas les seuls à défendre cette position. Le secteur du développement a pris acte de la nécessité absolue d’inclure les jeunes à nos efforts mondiaux pour construire un monde plus durable. Par exemple, le thème de la Journée internationale de la jeunesse cette année était La route vers 2030 : Éliminer la pauvreté et parvenir à des modes de consommation et de production durables, ce qui marque la reconnaissance du rôle essentiel que les jeunes jouent déjà dans la construction d’un avenir plus inclusif, équitable et durable. Mais, comme l’indique un article récemment publié dans le Guardian, le chemin à parcourir est encore long pour passer des paroles aux actes.

Le 18 mai 2016, Affaires mondiales Canada a lancé un processus d’examen et de consultations publics afin de revoir la politique d’aide internationale et le cadre de financement du Canada. Pour la première fois depuis plus d’une décennie, le gouvernement du Canada a sollicité une large participation des Canadiennes et des Canadiens intéressés par l’aide internationale — en mettant l’accent sur leur désir d’entendre la voix des jeunes — afin d’aider à repenser ses politiques et ses programmes dans le but de mieux répondre aux défis et occasions du nouveau contexte mondial.

Avec son réseau d’établissements d’enseignement postsecondaire, ses partenaires du secteur privé et ses volontaires, l’EUMC s’est engagé dans ces consultations afin de partager son expérience, son analyse et ses recherches. La contribution de l’EUMC puise dans sa compréhension des besoins des jeunes ainsi que dans ses programmes au Canada et à travers le monde.

Nous croyons fermement que les jeunes ont un rôle prépondérant et transformateur à jouer dans le développement mondial. C’est pourquoi les jeunes – et en particulier le rôle transformateur que joue chez eux l’éducation – étaient en première ligne de notre document de contribution destiné au gouvernement du Canada. Cliquez ici pour consulter la contribution de l’EUMC à l’examen de l’aide internationale.

Faites-nous savoir ce que vous en pensez. Envoyez un Tweet @ WorldUniService ou retrouvez-nous sur Facebook.

Favicon

Abonnez-vous à notre infolettre