Préparer les jeunes diplômé.e.s à l’emploi dans le secteur du tourisme au Vietnam
Préparer les jeunes diplômé.e.s à l’emploi dans le secteur du tourisme au Vietnam

Préparer les jeunes diplômé.e.s à l’emploi dans le secteur du tourisme au Vietnam

Le tourisme est un moteur économique important pour le Vietnam. Il emploie près de 2 millions de personnes et représente 10 % du produit national brut. Par ailleurs, le secteur du tourisme offre aux personnes qualifiées la possibilité de gagner un revenu deux fois supérieur à la moyenne nationale. Mais malheureusement, la plupart des jeunes diplômé-e-s n’ont pas les compétences pratiques pertinentes pour accéder aux emplois bien rémunérés du secteur. Le programme Uniterra a travaillé avec plusieurs écoles de tourisme pour créer et/ou renforcer le fonctionnement d’entreprises de services implantées sur des campus. Ainsi, les cafés, les restaurants et les hôtels universitaires offrent aux étudiant-e-s d’excellentes occasions d’acquérir des compétences pratiques et une expérience de travail dans leur domaine d’étude.

Des diplômé-e-s mal outillé-e-s

Chaque année, environ 18 000 jeunes obtiennent un diplôme auprès de l’une des 284 écoles de formation en tourisme du Vietnam. Toutefois, les employeurs s’entendent pour dire que les compétences de ces diplômé-e-s ne sont pas adaptées aux réalités du secteur. Le manque de compétences techniques et d’expérience pratique en entreprise chez les jeunes s’explique par l’uniformité des formations au niveau national, qui reposent fortement sur la théorie au détriment de l’application pratique. Puisque les jeunes diplômé-e-s dans le secteur du tourisme ne possèdent pas les compétences adaptées au monde du travail, elles/ils doivent se résoudre à accepter des emplois peu rémunérés et précaires. Et pendant ce temps, les employeurs doivent dépensent des ressources importantes pour recruter et garder leur personnel, ce qui a des répercussions sur la satisfaction de leur clientèle.

Apprentissage expérientiel grâce à des entreprises sur le campus

La création d’entreprises de services sur les campus est un moyen efficace d’offrir un terrain de formation aux étudiant-e-s afin qu’elles/ils puissent développer leurs compétences techniques, acquérir de l’expérience en entreprise et se familiariser avec certains équipements. La création et l’exploitation de ce type d’entreprises requièrent des compétences, des connaissances et de l’expérience qui sont difficiles à trouver chez les étudiant-e-s et les enseignant-e-s. Très peu d’écoles disposent de leurs propres restaurants ou cafés, et lorsqu’il y en a, ils sont gérés comme des cantines plutôt que comme de réelles entreprises aux objectifs éducatifs. À partir des besoins et des ressources des établissements partenaires, le programme Uniterra a appuyé la création de nouvelles entreprises sur les campus ou a rénové et amélioré des installations déjà en place afin d’en élargir la clientèle, de générer plus de revenus et d’augmenter les occasions pour les étudiant-e-s de s’exercer à des métiers pertinents pour le secteur du tourisme.

Résultats

  • L’établissement d’un café-restaurant sur le campus au Binh Thuan Community College (BTCC) à Phan Thiet City, qui a été inauguré au début de 2018. Le restaurant a été créé dans le cadre du projet Vietnam Skills for Employment, financé par le Canada. Il offre un lieu de formation à environ 150 étudiants par année.

Pan Thiet est une destination touristique de renommée mondiale, mais en raison du manque d’accès à des programmes de formation professionnelle pertinents qui permettraient l’emploi dans les stations balnéaires et les hôtels locaux, de nombreux jeunes travailleurs migrent vers Ho Chi Minh-Ville – le plus grand centre économique du pays a seulement quatre heures de route. Avec son emplacement privilégié dans la ville de Phan Thiet, BTCC a le potentiel de développer et de fournir aux étudiants des programmes de formation touristique et hôtelière de haute qualité, les préparant à l’emploi dans les centres de villégiature et les hôtels locaux.

  • La rénovation d’un café-restaurant existant au Saigontourist Hospitality College.

Initialement orienté vers une clientèle interne de personnel et d’étudiants, le café a été rénové, rénové et promu localement. Le menu a été diversifié, la croissance de la clientèle atteignant environ 30 % cette année, ce qui donne aux étudiants plus d’occasions de mettre en pratique leurs compétences. Le programme Aliments et boissons de l’école accueille environ 500 étudiants par année, dont beaucoup feront un stage dans cette installation comme première expérience de formation en cours d’emploi.

Mise à l’échelle, reproduction, durabilité et innovation

Un nombre croissant d’écoles de tourisme au Vietnam développent des cafés, des restaurants et des boulangeries axés sur les services sur leurs campus, y compris ceux qui sont des partenaires d’Uniterra et ceux qui ne le sont pas. Nous croyons que notre travail, en particulier avec des écoles phares comme le Saigontourist College, a contribué à inspirer d’autres établissements de formation à reproduire le modèle.

SDG WheelLes résultats de ce projet contribuent aux Objectifs de développement durable: ODD 1: Pas de pauvreté, ODD 4: Éducation de qualité, ODD 8: Travail décent et croissance économique.
ODD 1: Pas de pauvreté ODD 4: Éducation de qualité ODD 8: Travail décent et croissance économique

Uniterra

Uniterra est un programme de coopération volontaire et de développement international conjointement géré par le Centre d’étude et de coopération internationale (CECI) et l’Entraide universitaire mondiale du Canada (EUMC). Le programme appuie le développement d’économies inclusives au bénéfice des femmes et des jeunes dans 14 pays d’Afrique, d’Asie et des Amériques. Uniterra travaille avec des partenaires clés de la société civile et des secteurs privé et public à faciliter la croissance et le changement dans les marchés qui ont un impact sur les personnes marginalisées.

À propos des bénévoles participant à cette initiative

Lynn Tremblay a travaillé avec ses homologues locaux pour superviser l’établissement de leur toute première entreprise sur le campus. S’appuyant sur le travail d’un ancien concepteur bénévole de l’entreprise, Lynn a aidé et supervisé le processus de planification de la construction, de sélection des matériaux et d’achat d’équipement.

Harold Mainguy a travaillé en étroite collaboration avec son homologue pour rénover un café-restaurant existant au Saigontourist Hospitality College.

Trouvez l’opportunité de bénévolat qui vous convient! Consultez toutes les opportunités actuelles sur https://wusc.ca/fr/volontariat/

Favicon

Abonnez-vous à notre infolettre