back to school

Retour en classe

La première semaine de septembre marque le retour en classe de nombreux étudiantes et étudiants. Il en est de même pour les étudiantes et étudiants du Sud qui, grâce à plusieurs de nos programmes, peuvent poursuivre leurs études au Canada. Cette année, nous avons accueilli plus de 200 jeunes et brillants étudiants du monde entier qui poursuiveront leurs études au sein d’établissements postsecondaires canadiens.

Programme d’étudiants réfugiés (PÉR)

Cette année, les comités locaux de l’EUMC des quatre coins du pays nous ont aidés à accueillir la plus grande cohorte d’étudiants dans le cadre de notre PÉR. Environ 150 jeunes réfugiés ont quitté le Kenya, le Malawi, la Malaisie, la Jordanie et le Liban pour entamer un nouveau chapitre de leurs vies au Canada. Grâce au soutien incroyable de nos partenaires institutionnels et de donateurs individuels, ce nombre a presque doublé depuis septembre dernier.

Notre programme d’étudiants réfugiés reconnu à l’échelle mondiale est le seul au monde à offrir la possibilité à ces étudiants de se réinstaller et de poursuivre des études supérieures. Il s’agit d’un modèle unique de parrainage de jeunes par les jeunes qui mobilise plus de 1 000 étudiantes et étudiants canadiens chaque année. Ensemble, nous avons appuyé plus de 1 600 jeunes réfugiés depuis la création du programme en 1978.

Gestion des étudiants internationaux (GÉI)

En ce mois de septembre, nous avons également accueilli dix nouveaux étudiantes et étudiants botswanais au Canada. À leur arrivée à Ottawa, ils ont pris part à trois jours d’activités d’orientation portant sur divers thèmes, dont la sécurité, la santé et le bien-être, ainsi que la gestion du budget. Alors qu’ils s’apprêtent à faire leur entrée dans des établissements postsecondaires canadiens, nous garderons contact avec eux tout au long de leurs études pour faciliter leur adaptation à la vie canadienne et veiller à leur réussite.

Ce programme vise à aider les jeunes à décrocher un emploi au Botswana au sortir de leurs études et à contribuer au développement de leurs communautés et de leur pays. Depuis 1981, l’EUMC coopère avec le ministère de l’Éducation du Botswana en ce qui a trait à la gestion des bourses d’études et au placement de brillants et talentueux étudiants et étudiantes botswanais dans des établissements postsecondaires canadiens. Le programme GÉI enregistre un taux de réussite remarquable, avec 92 % d’étudiants qui terminent leurs études au Canada et retournent chez eux pour entamer leurs carrières.

Programme canadien de bourses de la Francophonie (PCBF)

Cette année, 134 boursier-è-s originaires de 29 pays d’Afrique, d’Asie et des Caraïbes poursuivront leurs études au Canada grâce au PCBF, ce qui représente une augmentation de 20% par rapport à l’an passé. Quarante de ces étudiants – 14 femmes et 26 hommes – sont déjà arrivés pour débuter leur première session au sein d’une institution post-secondaire au Canada cet automne. La quasi totalité d’entre eux suiveront des programmes d’études aux cycles supérieures.

PCBF est conçu pour renforcer les capacités institutionnelles en formant des ressortissants des pays en développement de la Francophonie. Géré conjointement par l’EUMC et le Bureau canadien de l’éducation internationale (BCEI), ce programme historique du Gouvernement du Canada a attribué 2400 bourses depuis 1987.

Favicon

Abonnez-vous à notre infolettre