Les lauréats du Prix de l'innovation et de l'impact pour 2020
Les lauréats du Prix de l'innovation et de l'impact pour 2020

Communiqué de presse : Prix de l’innovation et de l’impact

Coopération Canada et l’EUMC, en collaboration avec le jury du Prix Lewis-Perinbam, sont heureux de dévoiler les lauréat-e-s des Prix de l’innovation et de l’impact 2020 décernés en l’honneur de Lewis Perinbam.

Kehkashan Basu, fondatrice de l’entreprise mondiale d’innovation sociale Green Hope Foundation, et Développement international Desjardins (DID) reçoivent cette année le prix destiné respectivement à une personne et à un organisme. Tous deux ont su démontrer l’engagement et la volonté nécessaires pour produire un impact durable à l’aide de moyens novateurs qui s’attaquent aux défis les plus complexes de notre monde.

« Avec la COVID et toutes les autres crises auxquelles l’humanité est confrontée en permanence », a souligné Jean-Marc Mangin, président du jury du Prix Lewis-Perinbam, « il est si facile et tentant de se décourager et de se retirer dans nos bulles. Le défaitisme n’a jamais été dans l’ADN de Lewis Perinbam. La lauréate de cette année du Prix de l’impact en l’honneur de Lewis Perinbam, Kehkashan Basu, incarne pleinement son courage imaginatif et son attitude dynamique que notre époque exige. »

« Kehkashan Basu et Développement international Desjardins (DID) sont des leaders qui incarnent les valeurs et les principes de ces prix », a déclaré Nicolas Moyer, chef de la direction de Coopération Canada. « Ils ont tous deux fait preuve d’une volonté innovante dans leur travail, dont l’impact se fera sentir pendant de nombreuses années. »

Aujourd’hui, lors de la cérémonie virtuelle conjointe de remise de prix, Coopération Canada remet également le Prix Karen Takacs 2020 à Zaida Bastos, défenseure de l’égalité des sexes, féministe et cheffe d’équipe, et directrice des partenariats et du développement au Fonds du Primat pour le secours et le développement mondial (FPSDM). Le Prix Karen Takacs est un symbole de féminisme, de collaboration, de revendication, de mentorat et de résilience et il rend hommage à Karen Takacs, qui fut une leader appréciée de la communauté internationale, travaillant sans relâche pour améliorer la vie et promouvoir les droits des femmes et des filles aux niveaux local, national et international.

À propos de Kehkashan Basu

Leader emblématique de la jeunesse, influenceuse mondiale, championne des droits des femmes et des enfants, environnementaliste, conférencière TEDx, mentor de la réalité climatique, auteure, musicienne, militante pour la paix et le développement durable, Kehkashan Basu, âgée de 20 ans, est un pionnière qui a défié le statu quo et brisé les restrictions sociales et les tabous qui entravent le progrès et les droits des générations futures. Au palmarès des 30 moins de 30 ans de Forbes pour l’éducation, seule Canadienne lauréate du Prix international de la paix pour les enfants en 2016 et du tout premier prix Voices Youth Gorbachev-Schultz Legacy pour son travail sur le désarmement nucléaire, Kehkashan est une ardente défenseure des objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies. C’est une championne des droits de la personne des Nations Unies, une jeune exploratrice de National Geographic, une championne des jeunes villes d’ONU-Habitat et la plus jeune coordonnatrice mondiale du grand groupe pour les enfants et les jeunes du Programme des Nations Unies pour l’environnement et l’une des 25 principales femmes d’influence du Canada.

Kehkashan est la présidente fondatrice de l’entreprise mondiale d’innovation sociale Green Hope Foundation, qui œuvre au niveau local dans 16 pays en autonomisant les jeunes issus en particulier de communautés vulnérables ̶ parmi lesquels les réfugiés syriens, les réfugiés rohingyas, les enfants de prisonniers au Népal et au Kenya, ainsi que les communautés affectées par la Covid au Bangladesh et au Libéria. En utilisant l’éducation comme outil de transformation pour le développement durable, le travail de Kehkashan a eu un impact direct sur plus de 130 000 jeunes dans le monde. Voix puissante pour les générations futures, elle a pris la parole à plus de 200 forums des Nations Unies et autres tribunes mondiales dans 25 pays. Son travail de renommée internationale sur le développement durable lui a valu d’être nommée parmi les 100 principaux leaders des ODD dans le monde. Elle est la plus jeune membre du forum Women in Renewable Energy du Canada, conseillère au World Future Council, membre du conseil d’administration du Parlement des religions du monde et responsable du conseil au Toronto-St. Paul’s Constituency Youth Council du Canada.

À propos de Développement international Desjardins (DID)

Créé en 1970, Développement international Desjardins (DID) est une composante du Groupe Desjardins dont l’objectif est de renforcer le secteur de la finance inclusive et de rendre accessibles aux populations des pays en développement et en émergence des services financiers diversifiés et sécuritaires répondant à leurs besoins.

En l’honneur de Lewis Perinbam

Lewis Perinbam, O.C. (1925-2007), est un pionnier de la promotion du développement international au Canada. Tour à tour directeur exécutif fondateur du CUSO, premier secrétaire général à temps plein de la Commission nationale du Canada pour l’UNESCO et directeur général de l’Entraide universitaire mondiale du Canada (EUMC), il est entré au service de l’Agence canadienne de développement international à ses débuts, en 1969, et est devenu directeur fondateur de sa Division des organisations non gouvernementales. Il a ensuite été nommé vice-président du Programme du partenariat canadien où il a mis sur pied plusieurs programmes qui ont fait du Canada un chef de file en matière de collaboration entre la société civile et le gouvernement. En 2000, il a dirigé le Groupe de travail sur la participation des minorités visibles dans la fonction publique, lequel a entraîné de profonds changements dans l’ensemble du gouvernement. Les prix, qui reconnaissent sa contribution exceptionnelle, lancent un appel à l’action en nous rappelant qu’une innovation ambitieuse à l’échelle du système est toujours possible. Cliquez ici pour plus d’anciens lauréat-e-s.

Pour plus d’informations, veuillez contacter : 

Stephanie Leclair

Directeur, Communications et transformation numérique, EUMC

[email protected] | Téléphone: 613-761-3714

Kat Guerin

Gestionnaire des communications, Coopération Canada

[email protected] | 613-222-3009

Favicon

Abonnez-vous à notre infolettre