Students supporting education pathways for refugee students
From left to right: Michelle Manks, WUSC Senior Manager - Durable Solutions for refugees; Arianne Leclerc, WUSC Local Committee alum; Carolyn Mckee, WUSC Program Officer; and Rhoda Phillip, SRP alum, at UARRM’s second annual event, at the George Washington University, Washington D.C., November 2019

Des étudiant.e.s soutiennent les voies d’accès à l’éducation pour les réfugié.e.s

Par : Arianne Leclerc, ancienne membre d’un comité local, et Rhoda Philip, ancienne du PÉR

Récemment, des représentantes de l’EUMC ont participé au deuxième événement annuel: Engaging student voices to support the Global Compacts, organisé par University Alliance for Refugees and at Risk Migrants (UARRM) au niveau de l’Université George Washington à Washington, DC. Des leaders étudiant.e.s, des responsables politiques, des praticien.ne.s et des responsables de l’éducation postsecondaire se sont réuni.e.s à cette occasion pour partager connaissances, enseignements tirés et pratiques exemplaires.

L’EUMC a tenu une session sur le Programme d’étudiantes et d’étudiants réfugiés (PÉR), animée par Carolyn McKee, agente de programme de l’EUMC ; Rhoda Philip, ancienne du PÉR ; et Arianne Leclerc, ancienne membre d’un comité local. Les participant.e.s ont exploré le rôle que les étudiant.e.s peuvent jouer en soutenant des voies complémentaires qui permettent aux étudiant.e.s réfugié.e.s de poursuivre des études postsecondaires dans un environnement sûr et positif.

Les étudiant.e.s ouvrent la voie à la création de communautés accueillantes

Dans l’ensemble, la séance a été bien accueillie et l’auditoire était très engagé. Les participant.e.s avaient envie d’en savoir plus sur le fonctionnement du PÉR, le rôle important que jouent les étudiant.e.s dans notre modèle géré par les pairs, le dévouement ainsi que l’impact du réseau des comités locaux de l’EUMC gérés par les etudiant.e.s et basés dans les universités. Nous avons également abordé  ce à quoi pourrait ressembler le modèle de parrainage par les pairs dans le contexte américain, y compris de la façon dont les organisations, les établissements et les étudiants peuvent travailler ensemble pour créer des environnements favorables pour les étudiant.e.s réfugié.e.s sur les campus.

Malgré le défi de s’adresser à un auditoire qui travaille dans un contexte d’immigration complètement différent, nous avons été heureux de voir à quel point il est facile de  communiquer avec les participants. Nous avons été impressionnés par le niveau d’activisme et d’engagement des étudiant.e.s et des organisations aux États-Unis. Le travail des organisations américaines qui soutiennent activement les personnes en quête d’asile, les personnes réfugiées et les migrant.e.s sans papiers est encourageant.

C’était particulièrement inspirant d’écouter et de découvrir le travail de différentes organisations dirigées par des étudiant.e.s — comme RU DREAMers et No Lost Generation. Tout comme le PÉR, ces organismes alimentés par l’énergie, les idées et la passion des jeunes ouvrent la voie en contribuant à la création de communautés accueillantes pour les personnes réfugiées. Les communautés accueillantes sont  essentielles à la réussite de la réinstallation et de l’intégration, en particulier dans les contextes d’immigration difficiles.

Rhoda Phillip, ancienne du PÉR, animant une séance sur le Programme d’étudiantes et d’étudiants réfugiés à l’Université George Washington, Washington DC, novembre 2019 (Crédit photo : EUMC)
Rhoda Phillip, ancienne du PÉR, animant une séance sur le Programme d’étudiantes et d’étudiants réfugiés à l’Université George Washington, Washington DC, novembre 2019 (Crédit photo : EUMC)

Établir des partenariats avec des organismes aux visions  similaires pour appuyer les voies d’accès aux études postsecondaires

Étant donné le nombre de leaders étudiants et d’organisations dynamiques qui soutiennent l’accès à l’éducation pour les personnes réfugiées et les personnes migrantes à risque aux États-Unis, nous sommes heureux de voir comment notre partenariat avec UARRM va continuer à croître. L’UARRM, de concert avec son réseau de partenaires à travers le pays, est une organisation parfaitement adaptée pour ouvrir la voie à un programme américain géré par les pairs afin d’appuyer les voies vers l’éducation postsecondaire des personnes réfugiées. Le défi est maintenant lancé aux étudiant.e.s américain.e.s pour répondre à l’appel en faveur d’une action et d’un soutien accrus afin que tous les jeunes aient accès à l’éducation qu’ils méritent.

Favicon

Abonnez-vous à notre infolettre