August Development Review

3 choses à retenir de l’actualité du développement mondial au mois d’août

Voici quelques nouvelles portant sur le développement mondial qui ont attiré notre attention au mois d’août :

1. Quatre millions d’enfants réfugié-e-s ne sont pas scolarisé-e-s.

Un nouveau rapport du HCR sur l’éducation estime que quatre millions d’enfants réfugié-e-s ne sont pas scolarisé-e-s. Cela représente une augmentation d’un demi-million d’enfants en un an seulement. Au niveau mondial, les réfugiés sont cinq fois plus susceptibles d’être déscolarisé-e-s que leurs pairs.

« L’éducation est une façon d’aider les enfants à guérir, mais aussi un outil essentiel pour la reconstruction de leurs pays. S’ils ont la possibilité d’apprendre, de se développer et de s’épanouir, les enfants seront plus tard capables de contribuer à la fois aux sociétés qui les accueillent et à leur pays d’origine lorsque la paix leur permettra d’y retourner. Pour ces raisons, l’éducation est l’un des meilleurs moyens de résoudre les crises à travers le monde. »

– Filippo Grandi, Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés

Lisez l’article résumant le rapport en français ou le rapport complet en anglais.

2. Un rapport de l’ONU qualifie la crise des Rohingyas de génocide.

À la suite d’une mission d’enquête internationale indépendante sur la situation au Myanmar, l’ONU a publié ce mois-ci un rapport qui conclut que les chefs militaires du Myanmar doivent être poursuivis pour génocide. L’éruption de violence qui s’est produite en août 2017 a depuis lors engendré la crise des réfugié-e-s la plus rapide à travers le monde, avec plus de 730 000 réfugié-e-s ayant fuit vers le Bangladesh en l’espace d’un an seulement. En mai, il y avait plus de 900 000 réfugié-e-s à Cox’s Bazar, au Bangladesh, faisant de la région le foyer de l’une des concentrations de réfugié-e-s les plus denses au monde. Pour en savoir plus sur le rapport de l’ONU, cliquez ici.

3. Le DFID a publié le résumé de ses engagements pris lors Sommet mondial sur le handicap.

Fin juillet, le Département pour le développement international (DFID) du Royaume-Uni, l’International Disability Alliance et le gouvernement du Kenya ont accueilli le tout premier Sommet mondial sur le handicap à Londres, au Royaume-Uni. Les meilleures pratiques, de nouvelles politiques et de nouvelles technologies ont été présentées afin de susciter des engagements durables de la part des gouvernements nationaux, des bailleurs de fonds, de la société civile, des fondations et du secteur privé. Au début du mois, le DFID a publié l’ensemble des 170 engagements, articulés autour de quatre piliers : assurer la dignité et le respect pour toutes et tous, l’éducation inclusive, les voies vers la responsabilisation économique et la mobilisation des technologies et des innovations. Les engagements reflétaient deux autres thèmes transversaux, à savoir l’égalité des genres et les contextes de conflits et humanitaires, ainsi qu’un accent supplémentaire sur la désagrégation des données. Lire le résumé des engagements.

Plus de nouvelles de l’EUMC :

Les étudiantes et étudiants arrivent au Canada pour commencer leurs études postsecondaires partout au pays.

Students await the arrivals of their peers at Pearson Airport129 jeunes commenceront leur première semaine d’école au Canada cet automne dans le cadre de notre Programme d’étudiantes et d’étudiants réfugiés. Leur arrivée marque le 40e anniversaire du parrainage de jeunes par des jeunes au Canada dans le cadre de ce programme. Le Programme d’étudiantes et d’étudiants réfugiés est le seul du genre à combiner les possibilités de réinstallation et d’études postsecondaires. Pour en savoir plus. 

De jeunes leaders de partout au Canada se sont réuni-e-s à Gatineau au Québec pour prendre part à la rencontre annuelle sur le leadership de l’EUMC.

Students collaborate on a project at WUSC's annual Leadership MeetingPlus de 90 jeunes leaders de comités locaux de partout au Canada se sont réuni-e-s à Gatineau pour une fin de semaine de renforcement des capacités, de formation et de collaboration. Cette année, la rencontre annuelle sur le leadership comportait également un volet international puisque parmi les participant-e-s se trouvaient des jeunes leaders d’Italie et du Royaume-Uni qui font partie d’un mouvement visant à créer davantage de voies de réinstallation dans leur pays grâce à l’enseignement postsecondaire.

Favicon

Abonnez-vous à notre infolettre